Personne ne peut nier que la technologie a changé complètement notre mode de vie. Elle nous a introduit aux appareils électroniques,aux réseaux sociaux,aux influenceurs,aux publicités.Ces derniers se sont incrustés d’une façon directe dans notre vie quotidienne. La raison pour laquelle je choisis d’aborder ce sujet: (influenceurs vs publicité ) est qu’il a suscité mon attention et celle de plusieurs personnes (individus, journalistes, gouverneurs..etc) à cause qu’il touche notre société sur le plan économique, sociale et politique puisqu’il influence indirectement deux différentes branches: la consommation et la liberté d’expression.

En effet, les influenceurs sont une ou plusieurs personnes qui sont actives sur les réseaux sociaux et qui profitent d’un statut médiatique important. C’est à dire qu’ils ont le pouvoir d’influencer leur entourage (les personnes abonnées sur Instagram, Facebook …etc). Les influenceurs peuvent avoir un impact positif mais aussi négatif sur leur public dépendamment de la nature du contenu qu’ils cherchent à partager avec leurs fans.

Ensuite, il faut savoir que la majorité des influenceurs s’expriment librement et parfois partagent leurs vie quotidienne avec leurs abonnés. Ce qui crée une relation assez forte, mais pas réciproque entre l’influenceur et son public. La relation qui relie ces derniers est sous la forme suivante: expéditeur (l’influenceur) et destinataire (le public ). À cause de cette liaison assez complexe, l’influenceur devient un leader et le public se trouve indirectement soumis à son pouvoir. De ce fait, le public est dans une situation trop délicate, car il se trouve incapable de filtrer ce contenu reçu. Malheureusement, il s’avère difficile souvent de séparer ce dernier de la publicité à cause que l’influenceur intègre le marketing dans le contenu qu’il diffuse (par exemple ils peuvent voyager, faire un tour du monde mais en même temps faire une publicité pour les assurances et pour les marques de vêtements…etc) et encouragent la consommation. Pour ces raisons, certains gouvernements se sont mobilisés pour lutter contre ce phénomène en obligeant les influenceurs d’indiquer s’il s’agissait d’une publicité avant sa diffusion. Cette loi est appliquée au Canada comme aux États-Unis. Le problème reste présent parce qu’il existe toujours des influenceurs non transparents qui ne déclarent pas que c’est une publicité avant sa diffusion sous prétexte qu’ils ne sont pas payés par la compagnie, alors que ce n’est pas toujours vrai.

Pour conclure, il faut que les gens soient plus vigilants et commencent à se méfier et à remettre en question le contenu partagé par leurs influenceurs préférés surtout les jeunes puisqu’ils sont les plus exposés à ce phénomène lors de leur navigation sur le web.

Mariame Ghayout

Author Mariame Ghayout

More posts by Mariame Ghayout

Leave a Reply